Le derby automobile dura une dizaine d'années. Il faut attendre le début des années 1980, sur l'initiative des militants de l'enfance et de la ville de Vénissieux (Rhône), pour voir resurgir ces drôles de petits bolides.



    Même si au départ, c'est surtout l'esthétique qui primait sur la vitesse, le savoir faire de quelques hommes va permettre de faire rapidement évoluer cette activité.



    C'est ainsi qu'en 1981 eu lieu le premier championnat national. Les FRANCAS se donnent rapidement les moyens de développer ces activités dans les centres de loisirs et les prix départementaux se multiplient.

    Des rencontres internationales sont envisagées dès 1982. L'évolution des technologies et la mise en place d'un comité national et de comités régionaux permis à faire de cette activité un authentique sport de compétition.


    Le comité européen de caisse à savon (CECCAS) fut créé dans cet esprit et de nombreux pays se rassemblèrent au sein de ce comité tels que l'Allemagne, la Belgique, l'Italie, la Suisse, la République tchèque, la Slovaquie, la Lettonie et bien sur la France.

   On retrouve ainsi cette activité sous plusieurs appelations comme Speed Down, Formule X ou encore Minikar. Mais, ne parlez plus de Soap Box en Europe car les caisses à savon sont créées pour dévaler exclusivement des pentes sinieuses !


   En 1998, la fédération des caisses à savon remplace le comité national et prouve ainsi que cette activité est devenu un sport comme les autres.